C'est un grand oui pour André







C'est pas pour me la raconter mais j'ai pas mal roulé ma bosse. Et il y a tellement de nains dans cette industrie (même si j'aime pas ce mot) et toi, d'un coup, tu arrives et paf tu crées quelque chose comme un exorcisme dilettante et allergène avec des troubadours, de l'amour courtois, des romans de Chrétien de Troyes.

alors que dire, que dire de tout ça ? Franchement, je sais pas trop si les mots sont encore utiles à ce stade de perfection divine, je me pose la question.

Merci d'être toi, tout simplement.




[Je veux un autre avis !]





J'aime, je partage :    

Suivez les joyeux lurons : et