C'est un grand oui pour André







La comptine, c'est 'trois petits tours et puis s'en vont', mais toi c'était plutôt 'trois minutes et puis me voilà' parce que là, c'était comme une séance d'UV paradoxale dans une sous-préfecture napolitaine avec des gargarismes mentholés qui s'étiolaient sur le littoral de la Baule les Pins.

Sur toute la prestation, on a pu goûter l'harmonie parfaite et éternelle des sphères célestes dont parle Platon alors surtout, SURTOUT, reste fidèle à la personne qui campe dans ta psyché, parce que c'est un cador.

Admirable.




[Je veux un autre avis !]





J'aime, je partage :    

Suivez les joyeux lurons : et