C'est un grand oui pour André







C'est pas pour me la raconter mais j'ai pas mal roulé ma bosse. Et il y a tellement de nains dans cette industrie (même si j'aime pas ce mot) et toi, d'un coup, tu arrives et paf tu crées quelque chose comme une ronde charmante dans une prairie du Middlesex avec des tigres tapis dans les herbes hautes de notre imagination.

Cette fameuse déterritorialisation deleuzienne a produit un yodl d'anthologie, prêt à exploser sous la pression du Beau alors si c'est ça qui nous attend, à la fin, je veux bien aller en Enfer en trottinette.

Je tends l'autre joue, je suis prêt.




[Je veux un autre avis !]





J'aime, je partage :    

Suivez les joyeux lurons : et